3
Partages
Partagez avec vos amis !










Submit

Faire l’acquisition d’un véhicule d’occasion, ça ne s’improvise pas, et quelques vérifications d’usage sont de mises avant de faire votre choix. Pas besoin d’être un as de la mécanique pour vous décider, suffit de suivre ces quelques recommandations, 5 en tout et pour tout.

Jetez un oeil à l’argus

Le sacro-saint argus est encore et toujours en vogue, et vous auriez tort de ne pas vous en servir. En plus de vous donner une vision réelle du marché, il pourra aussi faire office de levier lors des futures négocations à l’achat. Si le prix présenté vous semble anormalement bas, méfiance, il y a de grandes chances pour que le vendeur souhaite se débarrasser de son véhicule pour de mauvaises raisons.

Demandez l’historique du véhicule

Le propriétaire actuel d’un véhicule se doit de pouvoir vous donner son historique : de ses ventes successives à l’entretien dont il a fait l’objet. L’entretien mécanique doit avoir été suivi, et les factures sont obligatoirement présentées. Sans cela, sachez qu’il est toujours possible de vous tourner directement vers le constructeur de la voiture, en lui donnant le numéro VIN du véhicule, pour tenter d’avoir une trace des entretiens réalisés. A défaut, demandez un check-up complet du véhicule dans un garage agréé.

Testez le véhicule avant l’achat

Si on vous refuse de tester le véhicule sur quelques kilomètres, le temps de faire les vérifications d’usage et de vous assurer que rien ne cloche, alors le doute est de mise. Lors de l’essai, gardez la radio éteinte et jetez une oreille au bruit du moteur, vérifiez que vous n’entendez rien d’inhabituel quand vous freinez, quand vous tournez également. Une fois sorti de la voiture, faites en le tour, et assurez-vous qu’aucun liquide ne coule ou n’a coulé.

Méfiez-vous des bosses et des chocs

S’il est évident qu’un véhicule d’occasion marquera des traces d’usage plus ou moins soulignées, le fait qu’il soit endommagé, qu’il affiche des chocs et des bosses doit vous alerter. C’est peut être la preuve que la mécanique a été touchée dans la foulée, et que des réparations sont à envisager. Evitez-vous des frais futurs, ouvrez l’oeil !

Prenez votre temps

A moins que vous ne soyez dans l’urgence, essayez de voir plusieurs véhicules avant de faire votre choix. Peut-être finirez vous par explorer des pistes auxquelles vous n’aviez pas pensé à l’origine, et que vous reviendrez sur votre choix premier. Ce n’est pas parce qu’une voiture vous plaît en premier lieu qu’elle saura contenter vos besoins une fois sur la route.

3
Partages
Partagez avec vos amis !










Submit