5
Partages
Partagez avec vos amis !










Submit

Si on imagine que vous savez comment vous comporter sous la couette, il est malgré tout probable que vous ayez conservé au moins l’une de ces (mauvaises) habitudes que la gent féminine a tant de mal à laisser passer. Pas de panique, ces erreurs sont simples à rectifier !

Pourtant, il serait bête de ne pas corriger ces « erreurs », puisqu’elles pourraient malgré tout faire du tort à votre vie sexuelle sur le long terme.

Les baisers un peu trop passionnés

Pas la peine de couvrir votre partenaire de votre bave, elle a semble t-il saisi que vous étiez excité et que vous n’étiez pas insensible à ses charmes. Allez-y tout en douceur, ne mordez pas (ou alors TRES doucement !) et pensez sensualité. En résumé : sachez contrôler votre excitation, même si c’est plus facile à dire qu’à faire une fois devant le fait accompli !

L’approche façon star du porno

Vous n’êtes sans doute pas une star du porno, inutile de vous comporter de la sorte. On s’explique : votre partenaire n’a pas envie de vous voir vous activer en elle 20 minutes durant, tout comme elle n’est peut-être pas d’humeur à changer 4 fois de position de 30 secondes. On continue dans les recommandations : le sexe anal par surprise, c’est non, tout comme l’éjaculation faciale sans sommation. Dans la vraie vie, on parle de tout ça avant de tenter.

Les parties intimes pas rasées

De plus en plus d’hommes ont pris l’habitude de se raser au niveau des parties intimes, il est temps de faire de même. Si vous appréciez la fellation, c’est là un gage de respect pour votre moitié : le fait de vous raser à cet endroit est en effet hygiénique, et c’est sans parler du fait que c’est un risque en moins pour votre partenaire de se retrouve avec un poil dans la bouche… Attention toutefois à ne pas vous lancer dans cette opération sans avoir lu nos quelques recommandations sur le sujet.

Comment vous raser les parties intimes sans aucun risque

Les préliminaires bâclés

Si l’homme n’a pas forcément besoin d’être stimulé avant l’acte sexuel, il en est tout à fait autrement pour la femme, qui va réclamer quelques efforts de votre part pour se « lancer ». Soyez patient, soyez également attentif à ses envies dans le domaine, et portez une attention toute particulièrement à son clitoris. Une étude récente démontrait en effet que 80 % des femmes ont un orgasme par auto-stimulation clitoridienne et près de 45 % par la stimulation du clitoris par leur partenaire. Votre compagne ne fait sans doute pas exception à cette règle…

L’éjaculation avant son orgasme

Si vous avez pris en compte le conseil précédent, vous en avez conclu que vous devez au moins procurer un orgasme à votre partenaire avant même de lancer les hostilités. Il n’y a rien de moins excitant qu’un homme qui va se montrer égoïste sous la couette : pensez à son plaisir en premier lieu, votre partie de jambes en l’air n’en sera que plus plaisante.

5
Partages
Partagez avec vos amis !










Submit