9
Partages
Partagez avec vos amis !










Submit

Le fait de devoir penser à des choses déprimantes et/ou carrément crades vous permet de faire durer le plaisir un peu plus longtemps sous la couette. Paradoxal ? Oui, mais…

Frustrant comme une éjaculation un peu trop rapide peut ruiner une partie de jambes en l’air. Qu’importe si c’est parce que vous avez cultivé l’abstinence un moment ou que vous aviez sous-estimé votre excitation : sachez qu’il est relativement simple de faire durer le plaisir de longues secondes supplémentaires. Vous pouvez opter pour un gel retardant, ou alors, vous avez la possibilité de reculer l’inévitable échéance en vous parasitant l’esprit. Voici 6 pensées qui devraient ralentir votre envie.

Pensez au transfert de Neymar

Si vous êtes fan du Paris Saint-Germain (ou du FC Barça), la problématique du non-transfert de Neymar devrait vous troubler assez pour retenir votre éjaculation.

Pensez à ce qu’il vous reste à faire au travail

Un dossier urgent en retard ? Des clients à rappeler demain ? Un boss qui vous a commandé une tâche que vous ne comprenez pas ? C’est assez pour calmer votre ardeur et vous faire tenir un peu plus longtemps.

Pensez à vos échecs

Rien de plus déprimant que de se remémorer ses plus beaux fails, les plus gros échecs qu’on ait jamais essuyé, n’est-ce pas ? Non, non, attendez, pas la peine d’y penser maintenant !

Visualisez votre compte en banque

Pensez à cette commande ASOS largement dispensable que vous venez de passer, aux 200 euros claqués en McDo dans le mois, qu’importe tant que ça vous permet de faire diversion et calme votre fougue le temps de quelques secondes.

Pensez à votre belle-mère (voir à votre mère ?)

C’est sacrément tordu, et pourtant, on a déjà parler à maintes reprises de cette astuce. Penser à sa belle-maman, voir carrément à sa génitrice, il n’y a finalement rien de mieux pour débander. Attention tout de même à ne pas vous retrouver complètement mou et dans l’incapacité de repartir, c’est l’effet vicieux d’une solution qui fonctionne parfois trop bien.

Ne pensez à rien

Faites le vide, fixez un point, oubliez ce que vous êtes en train de faire. Cette façon de retarder votre éjaculation à beau demander un peu de pratique, elle fonctionne plutôt bien de manière générale, même si elle pourrait vous faire passer pour un psycho les premières fois…

Et sinon, ne vous retenez pas ?

Et si la véritable astuce, c’était de ne pas se retenir, mais plutôt d’y revenir à deux fois ? Mais deux fois bien faites, évidemment. N’allez pas gâcher le plaisir de la relation en vous focalisation un peu trop sur votre éjaculation, profitez du moment, et surtout : FAITES JOUIR VOTRE PARTENAIRE. On a d’ailleurs quelques pistes à vous soumettre pour vous aider sur ce point.

9
Partages
Partagez avec vos amis !










Submit