8
Partages
Partagez avec vos amis !










Submit

N’importe quel père de famille vous le dira : rien ne prépare à être père. Si vous avez vécu la joie de la paternité, vous avez sans doute entendu cette phrase toute faite des dizaines de fois. Peut-être avez-vous même tenu des préjugés face à ces papas visiblement débordés de toutes parts. Et ce n’est qu’une fois votre enfant né que vous avez compris : effectivement, on ne vous avait pas menti. La paternité fait vivre des expériences qu’on n’aurait pas crues possibles. En voici 7 qui vous arriveront à coup sûr, si ce n’est pas déjà fait !

Vous allez être complètement perdu (au début)

Une fois rentré de la maternité, la question se pose : et maintenant, on fait quoi ? Effectivement, il va falloir trouver vos marques, et aider bébé à trouver les siennes dans sa nouvelle demeure. Il y a de fortes chances pour que vous n’ayez aucune idée de par où commencer. Rassurez-vous, c’est normal, mais vous risquez tout de même de subir une GROSSE période de flottement.

Vous allez oublier des choses (voir presque tout)

Avoir un bébé se résumé à devoir enchaîner les tâches, et à ne rien oublier. Forcément, il va arriver un moment où la fatigue et le stress vont vous faire oublier quelque chose. Faites des listes et ne laissez pas traîner ce que vous aviez prévu de faire (le bain, la lessive, le pliage des bodies, etc.).

Vous allez pleurer

Vous pouvez vous voiler la face, mais le fait de devenir père vous rend automatiquement plus sensible. Au point de vous mettre à pleurer parfois un peu trop souvent. Vos émotions risquent de faire le jeu des montagnes russes, et il n’est pas exclu que vous écrasiez une larme sur une scène de film triste ou devant les infos. Vous êtes prévenu.

Votre vie sexuelle va totalement disparaître (les premiers mois)

La naissance d’un enfant est sensée rapprocher les couples. Mais pas sous la couette. En tout cas, pas au début. Ereintantes, les premières semaines suivant la naissance d’un enfant sont rarement entrecoupées de pauses. Et il y a fort à parier pour que votre partenaire et vous même profitent de ces quelques accalmies non pas pour mélanger vos fluides corporels, mais pour tenter de grappiller quelques minutes de sommeil.

Vous allez prendre du poids

Régime et nouvelle vie de famille ne font pas bon ménage. Très simplement, le peu de temps dont vous allez disposer pour vos repas ne devrait pas se prêter à des expériences culinaires originales et/ou healthy, et vos chances de prendre quelques kilos sont grandes. Trouver le temps d’aller à la salle de sport n’est pas non plus la chose la plus simple à mettre en place. L’ajustement est heureusement possible, une fois que vous aurez pris vos marques et que vous maîtriserez un peu mieux le planning de bébé.

Vous allez moins voir vos amis célibataires

Avoir un enfant n’est pas forcément synonyme de vie sociale inexistante. Néanmoins, il faut savoir que tous vos amis ne seront pas fan de votre nouvelle vie. Certains auront du mal à comprendre pourquoi vous ne pouvez plus sortir le soir sur commande, quand d’autres ne seront pas réceptifs à vos après-midi jeux avec bébé. Mais vous serez sans doute trop épuisé pour vous rendre compte du temps qui vous sépare de votre dernière soirée avec vos potes, donc bon…

Les sorties au supermarché vont se transformer en enfer

Qu’importe que vous ayez prévu d’acheter un paquet de chips ou qu’il soit temps de faire les courses pour la semaine, chacune de vos sorties dans un supermarché vont automatiquement se transformer en galère. Il y a de fortes chances pour que votre rejeton prenne les allées pour des pistes d’athlétisme, qu’il vous « aide » en mettant n’importe quoi dans votre caddie, et on vous passe les crises d’agacement et/ou d’ennui. Vous avez entendu parler des Drive ?

8
Partages
Partagez avec vos amis !










Submit