74
Partages
Partagez avec vos amis !










Submit

Maltraiter sa voiture est bien plus simple qu’on le croit. D’ailleurs, voici 7 habitudes que vous avez peut-être pris avec le temps et que vous devriez vous charger de bannir au plus vite, pour le bien de votre véhicule !

Plus la peine de faire « chauffer » votre voiture !

On vous a peut-être appris qu’il fallait faire chauffer votre auto quelques minutes avant de prendre la route lorsque la température était vraiment basse. Les voitures récentes, cependant, n’aiment pas trop cela. Le mieux, dans ce cas-là, c’est de rouler doucement, quelques minutes durant.

Si votre voiture vous permet effectivement de rouler jusqu’à la dernière goutte d’essence, ce n’est pas pour autant que vous devriez attendre la dernière minute pour vous rendre à la station essence. On s’explique : si votre réservoir est presque vide, la pompe devra alors automatiquement fournir davantage d’efforts pour partir à la recherche du contenu de la réserve ce qui, à terme, peut l’endommager.

Attention aussi à ne pas enclencher une vitesse alors que vous êtes en marche arrière. Vous demandez alors à de nombreuses pièces qui tournaient dans une direction de tourner dans l’autre. Prenez le temps de passer à l’arrêt, votre transmission vous dira merci.

Le frein à main est très utile. Certains ne l’utilisent jamais. C’est une mauvaise habitude. Mais si c’est votre cas, n’allez pas vous mettre à l’utiliser tout de suite, cela pourrait être dangereux. Faites-le vérifier par un professionnel. Ensuite, vous pourrez l’utiliser, et régulièrement, pour ne pas risquer que votre voiture ne dévale la moindre pente.

Un peu de doigté derrière le volant

On l’entend très souvent : une conduite douce fera le plus grand bien à votre moteur. Accélérer et freiner trop brutalement n’apporte rien de bon. Essayez de vous y tenir autant que faire se peut, et d’intégrer un peu de doigté dans votre façon d’aborder la conduite sur les routes.

La pression des pneus a aussi une grande importance. S’ils sont sous-gonflés, ou sur-gonflés, vous ferez davantage travailler la mécanique. Prenez l’habitude de vérifier une fois par mois la pression de vos pneus.

De nombreux conducteurs suivent à la lettre la règle qui veut que l’on change l’huile tous les 5 000 km. C’était peut-être vrai il fut un temps mais plus aujourd’hui. L’huile a besoin d’un certain temps pour s’adapter à un moteur. La plupart des constructeurs recommandent un changement tous les 8 000 km mais avec les huiles synthétiques, vous pouvez attendre plus longtemps encore.

74
Partages
Partagez avec vos amis !










Submit