On aurait tendance à croire que cet objet renferme un peu de magie. Développé par Coravin, ce système éponyme va permettre de déguster son vin sans à avoir à ouvrir la bouteille. Outre-atlantique, le concept fait déjà un carton. Et en France ?

Un gadget qui rassure

Disponible depuis quelques temps dans l’hexagone, le système Coravin se rappelle à nous en cette période de fêtes de fin d’année. Offrant d’ouvrir ses meilleurs bouteilles pour les goûter et en profiter à la volée, sans devoir les ouvrir, il cumule des avantages qui sauteront rapidement aux yeux des oenologues et amateurs éclairés . En effet, le seul fait d’accéder au vin sans retirer le bouchon évite l’oxydation dans la durée, et vous pourrez alors déguster une même bouteille à plusieurs occasions sans entraver le vieillissement naturel du vin.

D’ailleurs, pour être plus précis, on notera que l’accès au vin se fait par le biais d’une fine aiguille creuse qui transperce la capsule et le bouchon en liège. La bouteille est ensuite légèrement pressurisée grâce à l’adjonction d’argon, un gaz inerte fréquemment utilisé par les professionnels du vin. La pressurisation fait pression sur le vin qui remonte dans l’aiguille et peut être versé dans un verre sans pour autant laisser pénétrer l’oxygène. Une fois l’aiguille retirée, le bouchon se rescelle et le vin restant continue son vieillissement naturel.

Revendiquant carrément « résoudre le sempiternel problème de tout amateur », le Coravin a été imaginé par Greg Lambrecht, un amateur de vin issu du secteur médical décidément bien inspiré puisque son système s’est vu l’an passé couronné du Grand Prix 2014 par la Revue du Vin de France dans la catégorie « Innovation de l’année ».

Les curieux et amateurs de vin pourront dès à présent commander ce gadget en suivant ce lien. Il leur en coûtera 299 euros.