22
Partages
Partagez avec vos amis !










Submit

Les femmes sont plus souvent attirées par les « bad boys », c’est scientifique ! Cet étonnant constat vient en effet de se voir démystifié par une étude, quitte à décontenancer les gentils garçons.

Menée sur 2 370 femmes, l’étude en question, dont les résultats ont été publiés dans la revue scientifique Journal of Evolution and Human Behaviour, tend à démontrer que la gent féminine est plus souvent à même de tomber sous le charme des hommes développant des profils dits « toxiques » : machiavéliques, narcissiques, voir psychopathes !

Une question d’image, selon le Dr Minna Lyons, en charge de l’étude, expliquant qu’un mâle narcissique va inévitablement renvoyer une idée d’assurance, de réussite sociale. Le facteur physique aurait également une place prédominante dans l’équation.

Pour en arriver à de telles conclusions, l’équipe du Dr Lyons a proposé aux deux mille et quelques sujets interrogés de choisir la photo d’un homme parmi un panel. Des photos volontairement retouchées, afin d’accentuer et de faire ressortir les traits de caractère. Résultat : les femmes auront, dans une grande majorité, porté leur dévolu sur des photographies d’hommes aux visages sombres et colériques, représentant l’un des trois profils suscités, laissant de côté les profils plus doux.

En marge de cette conclusion, les chercheurs ont également découvert que les femmes attirées par ces « mauvais garçons » étaient celles qui avaient le plus d’enfants. Et pour cause : les hommes narcissiques sont régulièrement adjoints à une idée de santé physique prospère.

22
Partages
Partagez avec vos amis !










Submit