1
Partages
Partagez avec vos amis !










Submit

Nous sommes tous plus ou moins accros aux jeux vidéo. Ils nous permettent de passer le temps dans les transports en commun ou de nous divertir entre amis lors des longues soirées hivernales.

Ils se rapprochent de plus en plus à de vrais scénarii de films avec des graphismes de plus en plus impressionnants. L’industrie vidéoludique ne cesse d’avancer dans le développement de jeux mais aussi dans l’adaptation de ceux-ci à différentes cultures.

Bien que le monde soit globalisé, il n’en reste pas moins que chaque région ou continent garde ses codes et ses coutumes. Ce qui convient au jeune américain ou français n’est peut-être pas du même goût pour un chinois ou un japonais. Cependant avec l’explosion d’Internet et l’utilisation des smartphones pour jouer, les développeurs doivent pouvoir s’adapter afin de conquérir un maximum de marchés.

L’étape dite de « localisation » dans le développement d’un jeu devient cruciale dans cette quête d’audience renouvelée. La localisation est simplement le fait de traduire et de modifier le packaging d’un jeu ou alors de modifier certaines scènes comme on peut le voir par exemple sur les jeux MMOs de stratégie afin que celles-ci soient adaptées aux joueurs du nouveau marché visé. Ainsi un jeu MMO dont les personnages féminins seraient un peu trop dévêtus ou dont les formes seraient trop mises en avant nécessiterait d’être retouché avant de pouvoir être exploité sur le marché moyen-oriental.

Les développeurs doivent donc non seulement porter attention à la langue mais aussi à la culture afin que le jeu s’y conforme pour être adopté par la communauté des gamers du pays ciblé.

iPad advertising at Gare de Lyon

« iPad advertising at Gare de Lyon, Paris » (CC BY 2.0) by Richard Allaway

Localisation partielle ou complète

Le procédé de localisation dépend du temps et du budget disponible. En fonction de ces deux éléments on optera soit pour la partielle soit la complète. La première comprend la traduction du texte du jeu mais pas l’adaptation de la voix sonore. Tandis que dans la localisation complète tout est traduit : du packaging au manuel de l’utilisateur en passant par le texte qui apparaît dans le jeu jusqu’au commentaire vocal. Ce travail est très minutieux et requiert une bonne connaissance non seulement des tournures de la langue mais aussi des us et coutumes locaux. Une fois celui-ci fait, des tests sont entrepris afin de s’assurer que le jeu ait gardé ses caractéristiques originales avant de le lancer sur le nouveau marché.

Échec ou réussite d’un jeu vidéo

L’adaptation culturelle d’un jeu est extrêmement importante. De celle-ci dépend la réussite ou l’échec d’un jeu vidéo. Certains jeux ont été de véritables flops simplement parce que les gamers ont rejeté la version adaptée en raison de détails importants qui n’étaient pas culturellement appropriés ou qui n’étaient pas respectueux des codes religieux et politiques du pays que l’on veut conquérir.

Cette adaptation doit néanmoins se faire de façon intelligente et cohérente. On se rappelle par exemple de celle de Final Fantasy Legend II dans laquelle on voyait des « bananes se déplaçant secrètement ». Le joueur devait arrêter des trafiquants de bananes qui étaient devenues, par le plus grand des mystères, interdites dans le pays. En vérité, dans la version japonaise il s’agissait d’opium que les américains ont changé en « bananes » à cause de la politique de censure de Nintendo !

Afin d’éviter ce type d’erreurs les développeurs vont de plus en plus s’orienter vers des graphismes et scénarii « globalisés » qui prendront beaucoup moins de temps à réaliser et qui rencontreront plus facilement une audience planétaire.

1
Partages
Partagez avec vos amis !










Submit