182
Partages
Partagez avec vos amis !










Submit

Qui l’eut cru : non seulement, en 2016, la barbe est devenue tout ce qu’il y a de plus banale, mais on assiste en plus de cela au retour d’un « interdit », la fameuse pornstache tant en vogue dans les années 70 et souvent rattachée aux acteurs de boulards, touffe de poils saillante sur le torse, chaîne en or qui brille autour du cou et gourmette au poignet pour les plus téméraires. Et s’il était temps d’embrasser cette tendance sur le retour, quitte à jouer les précurseurs ?

Les années 70 ont la cote

Tour à tour, les classiques des années 70 effectuent leur retour. Déjà, en 2012, cette pornstache avait été amadouée par Ryan Gosling, Brad Pitt et Sean Penn. Quatre ans plus tard, la moustache typique des seventies nous revient. Récemment aperçue sous le nez de James Franco, récupérée par Adrien Brody, Nigel Farage et même par Jake Gyllenhaal, elle fait mouche, et donne un style légèrement sophistiqué à ses nouveaux adeptes.

Rendue célèbre par l’acteur Burt Reynold en 1972, après que ce dernier ait accepté un shooting dans le plus simple appareil, allongé sur une peau de bête, la pornstache saillante et le cigarillo bien tenu entre les lèvres, cette tendance iconique un temps symbolise pèle-mêle la masculinité à l’ancienne, une certaine idée très rétro des relations hommes-femmes, et surtout un joli cliché, embrassé par Ron Burgundy et Borat sur le grand écran.

Un bel accident auquel vous devriez également succomber ?

182
Partages
Partagez avec vos amis !










Submit