6
Partages
Partagez avec vos amis !










Submit

Être créatif sous la couette n’a pas forcément que des avantages. A vouloir trop dévier des basiques, on finit par se retrouver dans des positions parfois inconfortables, parfois pénibles, voir carrément dangereuses. Notez le bien : voici les 4 positions dont les femmes ne veulent plus entendre parler…

L’Andromaque

Cette position, se résumant pour la femme à s’assoir sur son partenaire alors allongé, face à elle, n’a pour ainsi dire aucun avantage. En plus de rendre la tâche difficile à Madame qui aura tous les malheurs du monde à garder votre engin en elle, cette position est citée parmi celles étant les plus à même d’entraîner une fracture du pénis. Ouch.

Le 69

Mettez-vous à la place de votre partenaire : lorsque vous recevez une fellation, tout ce que vous avez envie de faire est de rester les jambes allongées à profiter de l’instant présent, n’est-ce pas ? Et bien devinez quoi : il en est de même pour Madame, qui va simplement vouloir se relaxer tandis que vous jouez avec votre langue.

Les jambes derrière la tête

En plus de ruiner toute notion de sensualité, cette position n’offre quasiment aucune possibilité de stimulation clitoridienne pour votre partenaire. Et c’est bien dommage, puisque la plupart des femmes vont justement être en mesure d’atteindre l’orgasme par stimulation clitoridienne. En bref, c’est peu confortable, inefficace, et donc à oublier.

Sous la douche

Non seulement la position debout n’est pas des plus confortables (et encore moins quand vous êtes coincé dans le si petit espace que représente la douche), mais, plus gênant encore, l’eau est réputée pour faire office d’anti-lubrifiant par excellence. Là encore, on oublie !

6
Partages
Partagez avec vos amis !










Submit