15
Partages
Partagez avec vos amis !










Submit

La question mérite d’être posée : pourquoi autant d’hommes vouent un amour inconsidéré à la pratique de la pêche ?

D’Ibrahimovic à CR7, tous fans de pêche ?

Est-ce parce qu’il est avant tout question pour l’homme d’assouvir un besoin primaire, de se confronter à la nature, que la pêche continue autant de fédérer, au point même d’avoir un jour réussi à séduire Zlatan Ibrahimovic, The Rock, Cristiano Ronaldo et même Rihanna (oui, Rihanna !) ? En réalité, c’est un peu plus compliqué de cela. Certains vont enfiler les bottes en caoutchouc et décrocher la canne avant tout pour retrouver une certaine quiétude une fois le leurre mis à l’eau. L’excuse pour se dérober à ses obligations est toute trouvée : vous avez prévu de déconnecter le temps d’attraper quelques poissons, rien ni personne ne pourra s’y opposer.

D’autre vont paradoxalement choisir aborder l’exercice comme un sport, le plus sérieusement du monde. Et puis, il y a aussi ceux qui vont pêcher pour faire perdurer une tradition familiale. Quand bien même la plupart des hommes n’iront pas chercher la raison qui les a porté au bord de l’eau : après tout, pourquoi tenter de se justifier quand il est simplement question de prendre du bon temps, à écouter le bruit de l’eau, à profiter des rayons du soleil et à communier avec la nature (la plupart des adeptes de la pêche à la mouche ont opté pour une approche « no-kill »), tout en gardant un oeil sur les bières et les sandwichs dans la glacière, à portée de main ?

A la recherche du meilleur spot

Ceci étant, si vous aviez dans l’idée de profiter des beaux jours pour vous laisser tenter par l’expérience, et pourquoi pas en profiter pour travailler votre patience (les nouvelles technologies ont cet écueil de nous rendre impatients, et ce n’est pas franchement une bonne chose), on vous conseillera de vous tourner vers la pêche à la mouche. Pour résumer dans les grandes lignes, il s’agit là de pêcher le poisson avec un leurre (le mouche de pêche). Généralement associée à la pêche à la truite ou du saumon atlantique en rivière, cette discipline à la courbe de progression ardue vous demandera de maîtriser le lancer dit du « fouetté », ce qui en fait sa spécificité. Les adeptes de cette discipline se démarquent souvent par leur volonté d’aller dénicher des « spots » éloignés, gardés secrets. Cet été, vous pourrez par exemple tester la pêche à la mouche du côté du Doubs, du Béarn, de la Dordogne, du Pays basque et même de l’Alsace. C’est en tout cas dans ces régions que vous trouverez les plus beaux spots.

15
Partages
Partagez avec vos amis !










Submit