8
Partages
Partagez avec vos amis !










Submit

Si vous pensez tout savoir des femmes, alors vous savez d’ores et déjà que vous ne devez poser sous aucun prétexte les 8 questions qui suivent à votre moitié. Sous peine de passer la nuit sur le canapé. Et encore, ça, c’est dans le meilleur des cas.

Toutes les questions ne sont pas bonnes à poser, et encore moins à la gent féminine. Si une interrogation vous trotte dans la tête depuis un petit moment et que vous n’avez toujours pas eu le courage de l’exposer à la personne qui partage votre vie, c’est sans doute qu’au fond de vous, vous savez que vous allez déclencher un incident diplomatique lorsque vous aurez tenté de satisfaire votre curiosité. Voici les 8 questions à ne JAMAIS poser à une femme.

Avec combien d’hommes as-tu couché ?

En marge du fait que c’est là faire preuve d’un énorme manque de tact que d’oser poser cette question, avez-vous vraiment envie de connaître la réponse ?

Est-ce que tu pourrais te calmer ?

Cette question, sous ses airs d’ordre, n’aura en fait qu’une seule conséquence : attiser un peu plus encore sa colère et son agacement envers vous. Elle n’était pas énervée contre vous ? Bravo, c’est maintenant chose faite.

Quel est ton poids ?

Non, on ne parle pas de poids avec sa petite-amie, on ne lui demande rien sur le sujet. Si elle vous demande un jour si vous pensez qu’elle a grossi, vous répondez un « NON » ferme, sans prendre le temps de la regarder ni même de vous donner le temps pour la moindre réflexion.

Tu vas vraiment porter ça ?

Parce qu’elle a sans doute changé de tenue au moins 3 fois avant de s’habiller, remettre en question son choix de la journée n’est vraiment pas la meilleure chose à faire. A moins que vous ayez prévu de l’agacer pour les heures à venir.

Tu vas manger ça ?

Elle culpabilise sans doute déjà à l’idée de vous accompagner au McDo, elle sait qu’elle ne devrait pas abuser autant du Nutella, mais elle le fait malgré tout. Elle n’a donc pas franchement besoin de vos remontrances déguisées. Et puis, imaginez un peu si elle vous disait ça à chaque bière que vous décapsulez ?

Est-ce que tu as tes règles ?

A t-on vraiment besoin d’épiloguer sur ce qui demeure la pire question de cette liste ?

Ce sont des vrais ?

Qu’elle soit ou non passée sous le bistouri n’est pas franchement votre affaire. Au pire, vous aurez toujours un léger doute. Et c’est toujours mieux que d’avoir la réponse à une question qui pourrait soit l’agacer, soit la mettre mal à l’aise, soit la blesser.

Est-ce que tu m’aimes ?

Si vous ressentez le besoin de demander, c’est que vous connaissez sans doute la réponse…

8
Partages
Partagez avec vos amis !










Submit