Partagez avec vos amis !










Submit

Dans le monde d’aujourd’hui, tous les murs sont tapissés d’affiches et d’annonces proposant des revenus faciles qui ne demandent aucun contrôle de votre part. Et pourtant il n’y a que 10% de la population française qui sont classés « riches » ! Ainsi, s’agit-il d’une situation conforme à la réalité ? Ou n’est-ce qu’un fantasme moderne, inspiré par l’omnipotence du web ?

En parlant des revenus « passifs », on évoque l’idée d’une rémunération indépendante, qui ne demande pas d’efforts constants et continus : on cite souvent comme exemple les marchés http://www.fxpro.fr/ et d’autres options d’investissement, puisque, une fois le compte approvisionné et l’investissement fait, on peut se relaxer. Mais est-ce seulement le cas? Pat Flynn, fondateur du projet Smart Passive Income, qui a su s’enrichir grâce à son blog consacré à l’examen LEED, est sûr qu’il n’y a pas de revenu facile.

Peut-on gagner sans investir son temps ?

Même le chef du projet consacré aux revenus passifs affirme, que si quelques années plus tard la plupart de ses sites ne nécessitent que quelques heures de travail par mois, tout en rapportant jusqu’à 250 000 USD par année chacun, au début c’était beaucoup plus dur ! « Je bossais 80 ou même 100 heures par semaine », avoue Pat Flynn. C’est vrai : le progrès est impossible si on n’est pas prêt à sacrifier son temps et son énergie. Aucun revenu ne peut être tout à fait passif, et même avec des investissements de départ, on est obligé d’apprendre en continu et de contrôler la situation presque 24h sur 24.

Le faites-vous pour de l’argent ?

Quand il s’agit d’investissement dans des start-ups ou de la création d’une entreprise, il semble naturel que tout soit mis en place pour maximiser les profits. Mais non ! D’après plusieurs homme d’affaires accomplis, le succès n’est possible que dans une entreprise où on est passionné de ce qu’on fait. Trouvez le moyen de partager vos connaissances et de participer à quelque chose d’utile : si c’est efficace et intéressant, il y aura des clients et des revenus de plus en plus considérables ! Retenez que l’argent n’est que le « sous-produit » de l’activité lucrative, même si cette idée vous paraît étrange.

Attendre sans perdre espoir

Certains projets mettent plusieurs mois voire une ou deux années pour se développer et réussir. Ne désespérez pas ! Si vous commencez votre carrière d’investisseur ou que vous financez une jeune pousse, soyez patient et apprenez à éviter les erreurs les plus communes. On court toujours des risques et c’est normal de perdre certaines sommes, ayant mal prédit le sort (ce qui est souvent le cas sur le marché des changes), ne paniquez pas. Que la prudence et la patience vous accompagnent sur votre chemin vers les revenus d’appoint récurrents !

Partagez avec vos amis !










Submit