Partagez avec vos amis !










Submit

Combien sommes-nous à cultiver l’espoir de pouvoir (légèrement) abuser du vin en ressentir les effets le lendemain matin ? Bonne nouvelle : il semblerait que des scientifiques aient créé un vin faisant disparaître les travers de la gueule de bois !

Le professeur Yong-Su Jin et son équipe de l’université de l’Illinois auraient ainsi mis au point une technique permettant d’élaborer un vin empêchant l’effet gueule de bois du lendemain, en modifiant les souches de levures présentes dans le nectar, et utilisées pour la fermentation. En fait, le professeur utilise ce que l’on appelle la nucléase de l’enzyme comme « couteau à ADN » pour atteindre directement la partie du génome concernée par cet effet indésirable.

Conçue pour contrer une fermentation malolactique qui génère des sous-produits toxiques responsables du mal de crâne, la technique du couteau à ADN permettrait également d’améliorer la nutrition des aliments fabriqués à l’aide de la fermentation, comme la bière, le pain et même les cornichons.

Préparez-vous donc à voir débarquer dans quelques années sur votre table des vins labellisés « anti-gueule de bois » !

Partagez avec vos amis !










Submit